De DefensaRétro du 29/02/au 06/03/16

Par Philippe Grasset
• Il est manifeste qu’avec le Super Tuesday de ce 1er mars 2016, la crise formidable qui secoue le système de l’américanisme à l’occasion et par le biais de cette élection présidentielle de 2016 a atteint ce qu’on pourrait nommer son “régime de croisière” : désormais, elle supplante clairement, dans le flux du système de la communication, la grande crise Syrie-II et alentour qui occupait ces 5-6 derniers mois l’incontestable vedette. • Cela ne signifie nullement que Syrie-II soit résolue, même avec un cessez-le-feu, puisqu’en vérité aucune crise ne se résout aujourd’hui, puisque simplement la crise est devenue la substance même des relations internationales. • Dans la revue de cette semaine, on peut trouver des tentatives diverses de définition de la crise du pouvoir de l’américanisme, que ce soit des illustrations d’humeur personnelle (1er mars 2016), ou des analyses plus politiques et dynamiques (2 mars 2016 et 3 mars 2016). • Nous signalons aussi bien des prises de position extérieures aux USA (3 mars 2016) que des situations crées notamment à l’extérieur avec cette crise de l’américanisme (4 mars 2016). • Un autre fait qui nous semble remarquable, c’est la maturité qui apparaît chez l’électeur américain dans cette crise, avec la façon dont certains d’entre eux identifient parfaitement les enjeux (5 mars 2016), faisant preuve notamment de la vertu de l’inconnaissance à laquelle nous consacrons un article de notre Glossaire.dde (6 mars 2016).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s