526-Soyons d’aujourd’hui : cessons de faire les « Occidentaux »

Sans a priori

19/03/2016

785085484.jpg…et reprenons un libre jeu dans le monde.

Réflexions après Bertrand Badie et Roland Hureaux :

Le politologue Bertrand Badie analyse les crises internationales actuelles comme des phénomènes de pathologie, nés du désordre venu de la dérégulation de la puissance « occidentale ». Ivresse d’un unilatéralisme  déjà irréaliste quand il apparut à la fin du XXe siècle… Prétention hégémonique des « Occidentaux » (les USA suivis de leurs vassaux)… « Diplomatie de club » (l’hyper-classe transatlantique)… Mais aussi, par contre-coup : divorce des peuples d’avec ces pseudo-élites qui ne les représentent pas et les gouvernent mal ; irruption « des sociétés » sur la scène des conflits* ! Dans son livre L’impuissance de la puissance**, Badie souligne que la multiplication des acteurs internationaux déconcerte et déborde la surpuissance unilatérale (économique et militaire) de « l’Occident », qui a de moins en moins prise sur les réalités. Face à la prolifération de phénomènes multipolaires…

View original post 661 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s