Archives pour la catégorie Femmes

431-Avec le patriarche d’Éthiopie, le pape dénonce « la violence dévastatrice » contre les chrétiens

Sans a priori

« Les souffrances partagées font que les chrétiens, par ailleurs divisés sur de nombreux aspects, se rapprochent beaucoup les uns des autres », a observé François, lundi 29 février.
Avec le patriarche d’Éthiopie, le pape dénonce « la violence dévastatrice » cont... ZOOM

STRINGER/AFP

Le pape François a reçu, lundi 29 février, le patriarche de l’Église orthodoxe éthiopienne Abuna Matthias et estimé que « la violence dévastatrice » visant les différentes Églises au Moyen-Orient et en Afrique contribuait à les rapprocher.
« Les souffrances partagées font que les chrétiens, par ailleurs divisés sur de nombreux aspects, se rapprochent beaucoup les uns des autres », a-t-il observé. Il a ainsi repris un thème majeur de sa rencontre, le 12 février, à Cuba, avec le patriarche orthodoxe russe Kirill, qu’il résume par l’expression « l’œcuménisme du sang ».

« Sang versé »

« Le sang versé de tant de martyrs appartenant à toutes les Églises devient semence pour l’unité des chrétiens », a-t-il fait valoir devant le patriarche éthiopien, dont…

View original post 249 mots de plus

Publicités

538- Le Procureur de l’Eglise Catholique : Christian Terras

Sans a priori

1202.JPG

Christian Terras,
le « grand spécialiste du catholicisme » de service

C’est un homme qui apparait régulièrement dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présenté comme « théologien », ou comme un « grand spécialiste du catholicisme », il est considéré comme un interlocuteur valable et objectif.

Ainsi, par exemple, le 16 mars 2016, dans le cadre d’un reportage intitulé « affaires de pédophilie à Lyon: ce qu’en pensent les fidèles du cardinal Barbarin »,BFMTV le présentait comme le « rédacteur en chef de ce magazine catholique lyonnais », Golias, comme si Christian Terras était un « fidèle » classique du cardinal Barbarin. La réalité semble pourtant un peu plus compliquée. Christian Terras est le chef de file d’une toute petite minorité de catholiques contestataires et vieillissants. Une minorité très largement médiatisée…

Formation

Christian Terras est né en août 1951, à Aubenas…

View original post 2 892 mots de plus

Qui veut la mort du centre de Bruxelles ? — bruxselsfuture — katartsblog

L’accès au centre ville en voiture est restreint par l’instauration voulue d’un vaste piétonnier en construction, mais aussi limité par la fermeture du tunnel Stéphanie et de nombreux travaux et embouteillages. C’est au moment où l’alternative transport en commun s’impose que les stations Bourse, Anneessens et Lemonnier ont été fermées et le métro limité à […] […]

via Qui veut la mort du centre de Bruxelles ? — bruxselsfuture — katartsblog

Les responsabilités du monde culturel — bruxselsfuture

_______________________ Intellectuels, artistes, écrivains, journalistes, experts, chroniqueurs, humoristes, tous ou presque se sont exprimés dans la foulée de l’horreur bruxelloise. Une fois encore, il s’est agi, pour l’essentiel, de pointer les carences de l’enseignement, les dysfonctionnements institutionnels, judiciaires, policiers. De souligner l’entrée des sociétés occidentales dans une ère de décadence, d’indiquer un dérèglement civilisationnel du monde […]

via Les responsabilités du monde culturel — bruxselsfuture

Mieux qu’un hommage — bruxselsfuture

Benoît Van Innis, à qui l’on doit les oeuvres qui donnent vie à la station Maelbeek, s’est rendu sur place pour se rendre compte des dégâts. Contrairement à ceux causés à l’aéroport, les dégâts matériels sont limités. Il aurait préféré que son travail soit détruit plutôt que d’innocentes victimes, selon le propos rapportés par Brusselnieuws […]

via Mieux qu’un hommage — bruxselsfuture

595 – «Nuits debout» à Nantes et Toulouse, paroles de participants — Sans à priori

Publié par Alencontre le 6 – avril – 2016 Par Jean-Luc Ferre et Florence Pagneaux La première «Nuit debout» de Toulouse qui a débuté mardi 5 avril en fin d’après-midi ne sort pas de nulle part. Comme le rappelle un représentant du collectif organisateur, la première occupation de 200 personnes a eu lieu le 31 mars dernier […]

via 595 – «Nuits debout» à Nantes et Toulouse, paroles de participants — Sans à priori